Rapport atelier regional Système CountrySTAT (Dakar-Senegal)

18/04/2017

I.                   INTRODUCTION

Suivant les ordres de mission N° 03959 SGG-RM  et N° 4111SGG-RM, le Coordinateur et le Point Focal de CountrySTAT-Mali se sont rendus à Dakar au Sénagal pour l’atelier régional de formation des administrateurs du nouveau système CountrySTAT pour les pays francophone de l’Afrique subsaharienne (Mali, Benin, Côte d’Ivoire, Cameroun, Bourkina Faso, Guinée Conakry, Sénégal) plus l’Angola.

Cet atelier, financé par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) s’est déroulé à l’hôtel résidence le N’Diambour de Dakar du 14 au 17 Novembre 2016. Deux membres par pays issus des  secrétariats techniques et des Groupes techniques de travail des différents CountrySTAT ont pris part à cet atelier.

1.1. Objectif général

L’objectif général de l’atelier était d’offrir aux participants une formation de base sur l’utilisation du nouveau CountrySTAT basé sur la nouvelle technologie FENIX et de promouvoir le nouveau système qui permet de comparer les statistiques officielles en raison de l’utilisation des systèmes de codage internationaux ainsi que des métadonnées standardisées.

1.2. Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques de l’atelier étaient de :

·         donner aux participants une vue d’ensemble sur le nouveau système CountrySTAT basé sur FENIX ;

·         présenter les systèmes de codage internationaux (SH, CPC, DAC, etc.);

·         présenter les métadonnées du nouveau CountrySTAT (concepts principaux, structure et contenu des données);

·         présenter le CMS- outil de gestion de données ;

·         formater les tableaux pour leur téléchargement sur le nouveau CountrySAT;

·         visualiser les données en ligne à travers les graphiques ;

·         filtrer les données en ligne ;

·         analyser les données des modules thématiques ;

·         présenter la stratégie de communication pour la visibilité du nouveau CountrySTAT;

·         consolider les recommandations des participants et rédiger le rapport de l’atelier.

 

1.3. Résultats attendus :

 

·         une vue d’ensemble sur le nouveau système CountrySTAT basé sur FENIX est donnée aux participants;

·         les systèmes de codage internationaux (SH, CPC, DAC, etc.) sont présentés;

·         les métadonnées du nouveau CountrySTAT (concepts principaux, structure et contenu des données) sont présentées;

·         le CMS- outil de gestion de données est présenté;

·         les tableaux sont formatés pour leur téléchargement sur le nouveau CountrySAT;

·         les données sont visualisées en ligne à travers les graphiques ;

·         les données sont filtrées en ligne ;

·         l’analyse les données est expliquée à travers les modules thématiques ;

·         la stratégie de communication pour la visibilité du nouveau CountrySTAT est présentée;

·         les recommandations des participants sont consolidées et le rapport de l’atelier est rédigé.

 

II.               DEROULEMENT DE L’ATELIER

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par M. Patrick DAVID,  représentant par intérim de la FAO au Sénégal. Il a tenu dans son allocution à remercier l’ensemble des participants pour avoir effectué le déplacement de Dakar et a mis l’accent sur l’importance des systèmes d’information fiables sur les statistiques Agricoles et alimentaires, le suivi régulier et l’appui technique pour l’harmonisation, la comparabilité des données pour la pérennisation des différents systèmes. Il a souhaité un bon déroulement des travaux et s’est retiré.

Ensuite, un tour de table a été fait pour permettre aux participants de se présenter ainsi qu’aux formateurs de la FAO venus de Rome.       

 La formation était assurée par M. Jaccobo AVERADI   et M. Daniele OLIVOTTI de la FAO-Rome.

La lecture du programme de l’atelier a été faite avant le démarrage proprement dit des travaux.

L’atelier s’est déroulé selon le calendrier suivant :

1ère Journée : Lundi, 14 Novembre 2016

Les travaux de la journée ont porté sur la :

 

Vue d’ensemble sur le nouveau système CountrySTAT basé sur la technologie FENIX

Le nouveau CountrySTAT a été présenté comme étant une collection d’outils logiciels, de méthodes et de standards pour faciliter l’acquisition, la gestion et l’analyse de larges jeux de données. Son réseau repose sur a) les moyens technologiques pour gérer et partager les données ; b) le cadre institutionnel pour établir des accords de partenariat et de gouvernance des données ; c) le savoir faire statistique et sectoriel pour garantir la qualité des données ; d) les connaissances nécessaires pour faire des analyses simples ou complexes sur les données disponibles. Son approche stratégique repose sur a) le processus de définition des besoins des utilisateurs qui exige une compréhension approfondie des sujets à l’étude et une bonne connaissance des systèmes , des pratiques, des données et méthodologies existantes ; b) l’engagement et la participation active des partenaires nationaux et régionaux dans la planification du système et dans la mise en œuvre des activités est essentiel ; c) les partenaires  mettent en œuvre le système et décident des modules spécifiques qui pourront être analyser.

Le nouveau CountrySTAT vise également à renforcer la collaboration avec les agences internationales comme AIMS, UNECA, IFAD, SADC, etc. Sur les domaines que sont le partage de données, l’assistance au niveau pays, l’amélioration méthodologique etc.

 

Finalisation des indicateurs clés, présentation de la liste de la CPC et des indicateurs standards de la FAO

Les indicateurs clés ont été présentés et finalisés. La liste exhaustive de la CPS a été parcourue el les indicateurs standards de la FAO ont été  présentés également.

Inventaire des tableaux amenés par les pays et vue d’ensemble sur les tableaux migrés vers le nouveau CountrySTAT

L’inventaire des tableaux portant sur les modules thématiques, les institutions nationales, le bilan alimentaire, les annuaires statistiques, les recensements et enquêtes a été fait par pays. Une partie des tableaux a été téléchargée sur le nouveau site et il a été demandé aux participants d’achever la migration vers le nouveau countrySTAT après l’atelier

Stratégie de communication pour la visibilité du nouveau CountrySTAT

L’accent a été mis sur l’importance de la communication pour l’amélioration de la visibilité pour la pérennisation du nouveau système. Pour cela, la stratégie de communication adoptée repose sur a) la relation entre les points focaux (communication)  dans les ministères et institutions nationales  pour promouvoir la valeur ajoutée de CountrySAT ; b) la participation et l’engagement des utilisateurs et des parties prenantes à l’utilisation des groupes de discussion et les médias sociaux ; c) la diffusion d’histoires à succès et des résultats pour appuyer la collecte de fonds ainsi que les relations avec les investisseurs ; d) la réalisation de brochures, de tableaux d’affichage et l’utilisation d’Internet, d’Intranet etc. pour améliorer la visibilité du nouveau système pour les publics cibles que sont les organisations nationales et internationales, les institutions nationales, la société civile, les associations d’agriculteurs, les Nations Unies, les autorités locales, les universités et les étudiants.

2ème Journée : Mardi, 15 Novembre 2016

Les travaux de la journée ont porté sur :

 

Présentation de l’outil de gestion des données du nouveau CountrySTAT : systèmes de codage internationaux et formatage des tableaux (exercices pratiques sur la préparation des tableaux pour leur téléchargement sur le site web

Elle a porté sur les flux de travail que sont l’acquisition de données prêtes, la création de tableaux selon le nouveau format standard, l’utilisation de la codification correcte, l’acquisition des métadonnées pour leur édition et enfin la création de la DSD (Structure de Définition des Données) pour le téléchargement des valeurs sur le site.

Présentation des métadonnées du nouveau CountrySTAT : concepts principaux, structure et contenu des métadonnées FENIX (exercices pratiques sur la compilation et le téléchargement des métadonnées)

Au cours de la formation, l’accent a été mis aussi sur l’importance des métadonnées qui constituent un ensemble de règles, définitions et conventions qui assurent une compréhension commune des concepts, des structures et des contenus. Ces règles et conventions ont été mises à la disposition du public à travers des documents en ligne. Des exercices pratiques ont été également faits pour mieux édifier les participants.

 

 

3ème Journée : Mercredi, 16 Novembre 2016

Les travaux de la journée ont porté sur :

 

Présentation de l’outil de gestion des données du nouveau CountrySTAT : éditeur du DSD, éditeur des données (exerces pratiques pour le téléchargement des données sur le site web csv et édition en ligne, mise à jour ou élimination des tableaux déjà téléchargés, édition et téléchargement des données et des métadonnées sur le site web)

A ce niveau, l’outil de gestion des données à travers l’éditeur de DSD (Structure de Définition des données) et l’éditeur des données a été présenté. Les exercices pratiques ont porté sur les règles à suivre pour la création des tableaux, la préparation des tableaux et le formatage des tableaux en CSV pour la publication sur le site.

 

4ème Journée : Mercredi, 16 Novembre 2016

Les travaux de la journée ont porté sur :

 

Présentation du CMS : outil de gestion des contenus (exercices pratiques sur la gestion des pages d’accueil, documents, liens, nouvelles , indicateurs clés, détails du pays)

L’outil de gestion des contenus a été présenté. Les exercices pratiques ont portés sur la gestion des pages d’accueil, le téléchargement des documents, des liens, des nouvelles, la mise à jour des indicateurs clés et des détails du pays.

A ce niveau, il a été constaté qu’il y’a peu de différences avec l’ancien système.

 

Consolidation des recommandations des participants et lecture du rapport

Les recommandations des participants ont été recueillies et le rapport de  l’atelier a été lu pour les corrections.

 

III Recommandations

L’atelier a formulé les recommandations suivantes :

Par rapport à la présentation de la nouvelle plateforme :

·         l’équipe CountrySTAT du siège de la FAO à Rome devra continuer à fournir une assistance technique aux membres des différents Secrétariats Nationaux, même après la fin du projet prévu pour le 31 Décembre 2016;

·         La FAO devra prendre les dispositions pour faciliter la traduction en français de la lodification CPC 2.1 ;

·         la FAO devra réviser la codification DAC pou que l’élevage  soit une catégorie principale ;

·         les participants de l’Angola souhaiteraient avoir leur site en portugais ;

·         la Guinée Conakry souhaiterait que la FAO diligente la mise en place de leur plateforme (CountrySTAT-Guinée) ;

·         les pays souhaiteraient qu’un module spécifique soit créé pour la diffusion des résultats du Recensement Général Agricole.

 

 

 

Par rapport aux contenus :

·         Les pays ont souhaité avoir une liste d’indicateurs clés plus simple à renseigner ;

·         L’équipe CountrySTAT du siège devra fournir la définition précise des activités contenues dans l’indicateur clé « budget national consacré au développement rural » ;

·         La FAO-Rome devra remplacer l’indicateur clé « Nombre de tracteurs par hectare » par « Superficie exploitée en rapport aux tracteurs utilisés » ;

·         La section « à propos » présente dans l’ancien CountrySTAT devrait être ajoutée au nouveau CountrySTAT.

 

Par rapport au Modules thématiques : crowdprices :

·         L’équipe CountrySTAT du siège devra travailler sur la possibilité d’avoir une étape de validation des données avant de la publication ;

·         les pays intéressés ont souhaité avoir la version française du site web associé à l’application;

·         Les participants ont souhaité avoir la possibilité de télécharger l’application mobile et le manuel d’utilisation de l’application sur le site.

 

Par rapport à la communication :

·         La FAO devrait informer les pays de la clôture du projet au 31 décembre 2016 afin qu’ils puissent prendre les dispositions nécessaires pour assurer la continuité des activités ;

·         La FAO devrait continuer le plaidoyer pour trouver d’autres sources de financement des activités de CountrySTAT ;

·         La FAO devrait continuer à supporter la diffusion du projet CountrySTAT même après la clôture officielle du projet.

 

Par rapport à la mise à jour des codes GAUL :

·         Les pays sont invités à envoyer le nouveau fichier shapefile pour la mise à jour du découpage administratif si nécessaire

 

Par rapport aux aspects informatiques :

·         Les participants ont souhaité que les métadonnées obligatoires soient bien signalées, les métadonnées utilisées pour la recherche dans le catalogue soient obligatoires, la source apparaisse dans le champ « Rôle » et qu’elle soit remplie par  le Propriétaire, l’enregistrement ne soit pas possible quand la DSD est incomplète, avoir la possibilité de sélectionner le type texte pour le Flag, les informations contenues dans le champ « type de données » restent sélectionnées quand on ajoute une nouvelle colonne, les fonctions d’ajout de données ne soient pas actives avant le chargement de la barre de la  DSD, bouton pour le téléchargement disparait après la première utilisation ;

·         Les participants ont souhaité également que le bouton pour l’enregistrement ne soit pas  disponible pendant l’alignement des colonnes, les noms des colonnes soient visibles dans la version française, il ne soit pas possible de modifier ou de supprimer les nouvelles déjà présentes ;

·         Enfin, les participants ont souhaité que les liens et les informations de l’ancien CountrySTAT figurent sur le nouveau, lorsque la fonction d’agrégation est utilisée pour calculer la moyenne, que le tableau résultant spécifie que les valeurs montrées sont des moyennes, le Flag soit visible automatiquement, la possibilité que les tableaux téléchargés sur le nouveau système ne soient pas immédiatement visibles, avoir la possibilité de créer et de gérer les administrateurs du nouveau CountrySTAT, le choix du séparateur de csv soit effectuée obligatoirement avant de pouvoir choisir le fichier à télécharger, les messages d’erreur restent longtemps sur l’écran pendant le téléchargement du fichier csv, l’utilisateur reçoit un message d’erreur lorsqu’il essaie d’accéder directement aux sections d’administrations sans avoir effectué le log-in.

 

 

 

VI Clôture des travaux

A la fin de la formation, les participants ont remercié la mission de la FAO pour la réalisation de cet atelier et ont souhaité plein succès au nouveau CountrySTAT.

 

Les travaux se sont achevés par le mot de clôture du Représentant par intérim de la FAO au Sénégal et la remise des attestations de participation aux représentants des pays./.