Atelier de Collecte, de Centralisation et de validation des données en vue de leurs diffusion sur le site de CountrySTAT-Mali (Avril 2014)

11/04/2014

RAPPORT

Du Vingt-huit  au trente Avril Deux Mille Quatorze s’est tenu, dans la Salle de Réunion du Centre d’Apprentissage Agricole (CAA) de Samanko, l’atelier  de collecte, de centralisation et de validation des données en vue de leur diffusion sur le site web CountrySTAT-Mali. Cet atelier, financé par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), a regroupé les représentants des services techniques et des projets/programmes traitant des statistiques agricoles et alimentaires (Voir liste de présence en annexe).

L’objectif global de l’atelier était de mettre à jour la base de données CountrySTAT-Mali à travers la collecte, l’harmonisation et la validation des données et métadonnées au titre de l’année 2013 des structures du développement rural.

Ses objectifs spécifiques étaient de :

 

  •          dispenser une formation approfondie aux membres  du Groupe Technique de Travail (        GTT) sur la plateforme FENIX ;
  •           mettre à jour les matrices avec des données de 2013 ;
  •           collecter les rapports d’activités des différentes structures membres du GTT au titre de       l’année 2013 ;
  •          collecter les métadonnées additionnelles qui manquent sur le site ;
  •          mettre le lien des sites web des différentes structures du GTT sur CountrySTAT-Mali ;
  •        recueillir et valider les statistiques complémentaires (nationales et régionales) par                structures ;
  •        disposer de l’ensemble des métadonnées (source, contact, couverture…) et autres            documents (méthodologie, rapports officiels des enquêtes, annuaires, etc.) relatifs aux        données statistiques collectées et télécharger les sources pour tous les indicateurs du          module de base ;
  •      mettre à jour les indicateurs clés au titre de l’année 2013 ;
  •      recueillir et valider les données du commerce (importations et exportations) pour  l’année   2013 ;
  •      correction des problèmes décelés dans le rapport d’évaluations de CountrySTAT-Mali ;
  •      produire un rapport de l’atelier.

 

I.                    Cérémonie d’ouverture

Madame Hawa SOW, chef de l’Unité informatique de la CPS/SDR et Point Focal de CountrySTAT-Mali, a remercié les participants à l’atelier d’avoir fait le déplacement. Apres la présentation des membres de l’atelier, le présidium de l’atelier a été mis en place, composé comme suit:

  • Président : Monsieur  Alassane  CAMARA, Chargé de Programmes au Commissariat à la Sécurité Alimentaire ;
  • Vice-présidente : Madame SYLLA Kadidia SANOU, Chargée de statistiques à la Direction Nationale des Productions et Industries Animales .

Les rapporteurs sont : Monsieur  Aly Ahamadou  de l’Institut d’Economie Rurale, Mme Sidibe Aissata Sanghanta du Centre National de Lutte contre le Criquet Pèlerin et Monsieur Mahamadou Traore de la Direction Nationale de la Pêche.

II.                  Déroulement des travaux

2.1 Présentation de CountrySTAT

La présentation du premier module « Formation des membres du GTT sur la plateforme FENIX utilisée par CountrySTAT » par Mme Hawa Sow a porté sur les points suivants :

-         En quoi consiste CountrySTAT?

-         Qu'est-ce que CountrySTAT fait?

-         Pourquoi on a besoin de CountrySTAT?

-         Qui est derrière CountrySTAT?

-         Les avantages et la Valeur Ajoutée ;

-         Qu’est ce que FENIX ;

-         CountrySTAT dans le monde;

-         Les liens entre CountrySTAT et les Sites web des structures techniques ;

-         Les tableaux standards ;

-         Les indicateurs clés à renseigner, etc.

Les questions suivantes ont été posées à la suite de la formation :

-         Comment transporter un tableau  Excel dans CountrySTAT-Mali?

-         Donner des explications sur la base de données CountrySTAT-Mali

-         Actualisation des rapports annuels

-         Comment afficher deux tableaux de deux structures différentes ?

Mme Hawa Sow a donné des réponses satisfaisantes à toutes les questions.

 

2.2 Mise à jour des matrices et des indicateurs

Les 28 et 29 Avril 2014, l’atelier a procédé à la mise à jour des matrices avec les données de 2013 des structures suivantes : 

Cette partie a porté sur les renseignements des données manquantes des tableaux standards et statistiques complémentaires par structures :

Le CNLCP, le CSA, la CPS/SDR, la DNCC, la DNEF, l’OHVN, la DNP, la DNGR, l’OMA, la DNPD, la DNSV, l’OPV, le PCDA, le SAP et la DNH ont  actualisé tous leurs  tableaux au titre de l’année 2013 ;

La DNA n’a pas actualisé ces tableaux notamment les cultures industrielles, la consommation d’engrais, les légumes et feuilles, les légumes et fruits, les légumes et racines, la production de semences, les superficies ensemencées par année et par région avec les données 2012 et 2013 à cause de la non validation des rapports d’activités au titre des années 2012 et 2013. Mais la DNA s’est engagée à fournir les statistiques pour les années 2010 et 2011.

La DNPIA n’a pas actualisé ses tableaux avec les données 2013 à cause de la non validation du rapport d’activité au titre de l’année 2013.

Les indicateurs clés ont été renseignées par l’INSTAT, la DNP, la DNGR, DNSV, la CPS/SDR, le SAP, l’OPV et la DNH. Cependant les indicateurs sur le commerce extérieur n’ont pas été renseignés pour non disponibilité de ces statistiques au titre de l’année 2013.

Le reste de la journée du 29 avril 2014 a été consacré à la collecte des métadonnées additionnelles et sites Web des structures membres du GTT qui manquent sur CountrySTAT-Mali (CMDT, DNGR et OHVN). 

2.3 Collecte des rapports d’activités des structures membres du GTT

La journée du 30 avril 2014 a démarré par la collecte des rapports d’activités au titre de l’année 2013 des différentes structures membres du GTT de CountrySTAT-Mali.

2.4 Corrections des problèmes décelés dans le rapport d’évaluation de CountrySTAT-Mali 

En second point, l’atelier a passé en revue le rapport d’évaluation de CountrySTAT-Mali envoyé par la FAO-Rome, il a été retenu que : 

Par rapport aux productions végétales, des études doivent être commanditées pour retrouver les données des années antérieures dans toutes les structures du développement rural. Le Mali étant un pays agro-sylvo-pastoral, il est évident que ces données soient retrouvées dans les archives. Cette proposition semble meilleure à celle de faire des estimations ou des imputations.

Par rapport aux productions animales, il est ressorti que pour les effectifs d’animaux vivants notamment les effectifs des camélidés, un taux de croit de 20% a été appliqué par erreur entre 2006 et 2007. C’est ce qui explique l’écart très important entre les deux années. Comme ce chiffre a déjà été validé, la Direction de la DNPIA  doit procéder à une nouvelle validation avec cette fois ci le chiffre corrigé  et qui sera ensuite corrigé dans CountrySTAT-Mali.

Les espèces animales qui sont officiellement abattues dans les abattoirs et qui font l’objet de contrôle sont les bovins, ovins, caprins, camélidés et la volaille. C’est pourquoi, par rapport aux abattages, il n’ y’a pas d’information sur les asins et les chevaux.

Ce sont les taux de croit de 3% pour les bovins, 5% pour les ovins/caprins, 2% pour les chevaux qui sont appliqués depuis 1992 et c’est ce qui explique l’augmentation d’année en année de ces espèces.

Le dernier recensement du cheptel date de 1992.

2.5 Difficultés rencontrées

la FAO considère estime que beaucoup de statistiques sont aberrantes alors qu’elles ne le sont pas en réalité. En fait dans un pays comme le Mali, les conditions ne sont pas réunies pour avoir des statistiques incontestables. La fluctuation des séries s’explique en grande partie par le fait que les cultures sont tributaires des aléas climatiques (Par exemple cette année les pluies peuvent  être abondantes et les récoltes très bonnes, mais l’année suivante, les pluies peuvent rares et très mal reparties dans le temps et dans l’espace et les récoltes très mauvaise.)

il y’au aussi le fait que les moyens humains et matériels sont insuffisants pour assurer une bonnes collecte de données, etc.

                             

2.6 Recommandations 

Au cours de ces trois jours de travaux le Groupe de Travail Technique a fait trois recommandations et reconduit les deux dernières de  l’atelier passé :

 

  •      laisser le renseignement des tableaux sur le SNS, SIE et DAG au CSA pour éviter les       doublons entre ce dernier et le SAP;
  •      l’INSTAT doit renseigner les indicateurs sur le commerce extérieur au titre de l’année         2013;
  •      Commanditer une étude incluant toutes les structures du développement rural pour              retrouver les données des années antérieures pour les espèces végétales et animales dans    les archives ;
  •        améliorer les conditions de travail du GTT par la mise en place d’une salle informatisée      bien équipée et connectée à Internet;
  •        instaurer une prime de collecte de données pour les membres du GTT.

 

 

2.7 Clôture de l’atelier

Le président de séance, Monsieur Alassane Camara a clôturé l’atelier en remerciant tous les participants et en les exhortant à continuer à renseigner la base de données